EXPO La part visible des camps – 11/03>07/04

En février 1944, dans le cadre de l’opération militaire Korporal, l’occupant allemand procède à des rafles et représailles dans le Bugey et le Valromey, d’Ambérieu au plateau d’ Hauteville.

45 personnes furent exécutées, 340 furent déportées. Au total, sous l’Occupation, 1700 habitants de l’Ain – résistants, Juifs, raflés et victimes de représailles – furent internés à la prison de Montluc à Lyon, puis déportés à Mauthausen, à Buchenwald, à Ravensbrück,
et à Auschwitz.

A l’occasion des commémorations annuelles de ces exactions, l’Association des Amis du château des Allymes et de René de Lucinge, avec le soutien de l’Association pour l’histoire d’Aranc, accueille du 11 mars au 7 avril l’exposition: «  La part visible des camps, photographies du camp de Mauthausen (1938-1945) ».
Cette exposition exceptionnelle, réalisée par l’Amicale de Mauthausen, propose trois regards sur le camp : les photos des SS (dérobées et cachées par les détenus espagnols), celles des déportés espagnols à la libération du camp, et celles des libérateurs américains.